Vous êtes ici

Imprimer

Histoire du Cégep

L'histoire du Cégep régional de Lanaudière

La création du Cégep régional de Lanaudière en 1998 a été le fruit d’un véritable compromis entre deux communautés qui souhaitaient le maintien et/ou l’expansion de leur institution (Joliette et L’Assomption) et deux autres qui souhaitaient la création de leur propre cégep (Repentigny et Terrebonne). Le 3 juin 1998, le gouvernement du Québec adoptait les lettres patentes instituant le Cégep régional de Lanaudière et ses trois collèges constituants. Bien avant, entre le moment où fut créée la région administrative de Lanaudière et celui où fut institué le Cégep régional, de nombreuses discussions et interventions faites à des niveaux local et régional ont permis au gouvernement de dégager la formule originale d’un modèle de gouvernance pour un cégep régional. La région de Lanaudière était à ce moment-là et demeure toujours en pleine expansion démographique et économique. En créant ce nouveau modèle de gouvernance pour une institution qui embrassait l’ensemble d’une région administrative, le gouvernement du Québec respectait ainsi son engagement de permettre au patrimoine éducatif de deux institutions bien établies, soit le Cégep Joliette - De Lanaudière et le Collège de L’Assomption, de se perpétuer et de grandir. Il permettait l’émergence d’un troisième collège à Terrebonne pour une communauté qui n’avait pas accès à de l’enseignement collégial sur son territoire.

Ce faisant, le gouvernement permettait de regrouper les services administratifs régionaux et le Service de la formation continue dont l’offre de formation a été déployée de diverses façons dans l’ensemble du territoire de la région.

Depuis sa création, le cégep est en plein essor!
 
Les dernières années du Cégep régional de Lanaudière sont sous le signe d’une croissance fulgurante. Le collège constituant de Joliette est passé d’une clientèle de 1951 en 2002-2003 à 2650 en 2010-2011, L’Assomption de 1270 à 1825 et Terrebonne de 370 à 1670.  Au total, le Cégep régional a pratiquement doublé sa clientèle en dix ans, accueillant plus de 6 000 étudiants.  Par le fait même, il devient l’un des cégeps dans le peloton de tête au Québec pour la taille de sa clientèle.   
 
La même croissance peut être observée au chapitre de nos ressources humaines.  En 2002-2003, nous avions près de 500 ETC (équivalent temps complet) pour être au service des étudiants alors qu’aujourd’hui, notre organisation accueille près de 700 ETC.  C’est plus de 1 000 relevés d’emploi que nous émettons à chaque année – faisant ainsi du Cégep régional de Lanaudière, l’un des employeurs les plus importants de toute la région.  Seulement en 2010-2011, nous avons accueilli 217 nouveaux employés pour combler, soit des postes vacants ou de nouveaux postes.  
 
Le Cégep régional, c’est :
 
· 52 programmes de formation répartis parmi les trois collèges constituants (Joliette, L’Assomption, Terrebonne);

· Plus d’une vingtaine d’AEC à temps plein ou à temps partiel offertes par la Formation continue;

· 1 000 étudiants desservis à la Formation continue dont plus de 600 dans des programmes à temps plein;

· Un centre administratif regroupant plus de trente employés au service des collèges;

· Un budget de fonctionnement de plus de 55 M$ et un budget pour l’entretien et la réfection de ses bâtiments de 3,5M$;

· Un conseil d’administration et trois conseils d’établissement voyant à une saine gestion, une pédagogie et une vie étudiante de qualité;

· Plus de 500 enseignants dont plusieurs sont détenteurs d’un diplôme de maîtrise ou de doctorat;

· Plus d’une vingtaine de projets de mobilité étudiante pour que nos étudiants découvrent le monde;

· Plus de 1 300 diplômés annuellement.

Le Cégep régional est un acteur socio-économique d’importance pour Lanaudière par le biais de ses activités de recherche, de ses partenariats avec des entreprises d’ici, des activités sportives et culturelles qu’il accueille.  Il est un acteur incontournable au chapitre de la formation de la main-d’œuvre pour divers secteurs économiques de la région.