Vous êtes ici

Imprimer

Modèle de gouvernance du Cégep

Un groupe, une mission

La Loi des collèges détermine les missions respectives du Cégep régional et des collèges constituants de même que la répartition entre eux des pouvoirs et des responsabilités. La mission du Cégep régional est d’organiser l’enseignement préuniversitaire et technique de niveau collégial dispensé par ses collèges constituants, en favorisant entre eux la collaboration ainsi que la complémentarité de leurs activités. Tel que décrit dans la Loi des collèges, la mission propre du collège constituant consiste à mettre en œuvre les programmes d’études collégiales que le Cégep régional lui confie et de collaborer au développement social et culturel de la région qu’il dessert.

L’entité régionale est principalement responsable des orientations, du développement et de l’accès à la formation dans la région. De façon particulière, elle est responsable de la détermination des modalités d’application du régime des études collégiales, de la répartition des programmes entre les collèges constituants, tant au niveau des DEC que des AEC, des ressources entre les collèges constituants, de l’admission des étudiants, de la détermination des conditions d’exercice des pouvoirs des collèges relatifs à l’enseignement régulier, la formation continue et à l’international. 

Pour leur part, chacun des collèges constituants ainsi que le Service de la formation continue sont responsables de la mise en œuvre des programmes, des plans de réussite, des approches pédagogiques, des services directs à l’étudiant, des services liés à la vie étudiante ainsi que de la recommandation au conseil d’administration pour l’émission des DEC et des AEC. Tout en exerçant un pouvoir d’influence sur les orientations, les interventions et les décisions du Cégep régional, les collèges constituants et le Service de la formation continue assurent la gestion des ressources qui leur sont allouées ainsi que des activités et des affaires courantes qu’ils génèrent. Les collèges constituants et le Service de la formation continue jouissent de l’autonomie nécessaire pour leur permettre de répondre adéquatement aux besoins des milieux qu’ils desservent.

La création du Cégep régional et de ses trois collèges constituants ne s’est pas faite sans difficulté. Elle a nécessité une réorganisation majeure des deux collèges existants, l’achat et l’agrandissement d’un collège, et la construction d’un nouveau collège qui s’est faite conjointement avec le Centre de formation professionnelle des Moulins. Tout cela s’est fait dans une période de compressions budgétaires, sans ajout de ressources pour les services administratifs régionaux. Sur la base de la répartition des pouvoirs et responsabilités prévue dans la Loi et confirmée dans les lettres patentes du Cégep régional, il a donc fallu concevoir et mettre en œuvre un devis administratif et les politiques, règlements et procédures qui en découlaient. Pour les collèges, il en fut de même pour les orientations, les politiques, les procédures relatives à l’ensemble de la gestion des programmes, des services éducatifs, des services aux étudiants et, dans les trois cas, d’ententes avec des partenaires locaux, telles que des institutions secondaires, des organisations culturelles et communautaires des territoires.

Depuis leur création, les trois collèges constituants ont pu développer leurs propres projets éducatifs, leurs propres politiques institutionnelles d’évaluation (des apprentissages, des programmes), des services qui correspondent au profil de leurs clientèles, un conseil d’établissement, une commission des études, des comités de programmes, des départements qui ont leur existence propre et qui sont centrés sur les réalités et les besoins de leurs communautés respectives et de leurs étudiants.

Ils desservent aujourd’hui des MRC avec leurs propres caractéristiques, la région Les Moulins se caractérisant par son secteur industriel tandis que la MRC de L’Assomption accueille davantage des entreprises de service. Les secteurs manufacturiers et agroalimentaires demeurent toujours d’importantes forces dans les autres MRC de la région.

Localement, chaque collège constituant a développé des programmes qui sont originaux et des activités sportives et culturelles qui leur sont propres. Ils se sont aussi dotés de compétences et d’infrastructures qui desservent l’ensemble de la région en concordance avec les besoins régionaux.